Essais : McLaren à la peine, Ferrari domine

11/03/2018

La deuxième semaine d'essais en Catalogne fut prometteuse pour Ferrari. Il est maintenant temps de savoir les tout nouveaux horaires des Grand Prix et comment suivre la saison 2018 de F1.

Fernando Alonso n'est pas allé sur un terrain de paintball. Sa McLaren MCL33 est badigeonné d'une peinture bleu-vert: la flow-viz: elle permet de se rendre compte de la direction des flux d'air.  — Sutton Motorsport Images

 

La neige est passée à Barcelone, et ces 8 jours d'entraînement aussi. Après 4 premiers jours perturbés par les conditions climatiques, le quadruple champion du monde Lewis Hamilton était le plus rapide sur la piste catalane. Quels sont les résultats de cette deuxième semaine ?

 

McLaren encore en difficulté

 

De meilleurs conditions climatiques ont permis à toutes les écuries d'engranger des tours au cinquième jour de tests. Les trois top teams, Red Bull, Ferrari et Mercedes ont passé la barre des 80 boucles, les autres en ayant fait au moins la moitié. McLaren a eu de nouveau des problèmes: immobilisation dans la ligne droite pour Stoffel Vandoorne après quelques tours à cause d'une batterie défectueuse.

 

Mercredi, c'est un souci avec l'unité de puissance pour Fernando Alonso qui l'a contraint à mettre un terme à son roulage matinal. Et pari réussi du côté de Daniel Ricciardo, qui a signé le record - bien que non-officiel - du circuit (1''18'047), avec le nouveau composé de pneus hypertendre conçu par Pirelli.

 

 

Ferrari démarre et termine très bien

 

C'était sans compter sur la vélocité de la Scuderia. Les bolides rouges ont clairement dominé les deux dernières journées de test. Jeudi, Sebastian Vettel a battu lui aussi le record du circuit (1''17'182), laissant Kevin Magnussen et sa Haas a plus d'une seconde derrière. Le Français Pierre Gasly (Toro Rosso) était trois centièmes derrière le Norvégien.

 

L'après-midi était consacrée aux simulations de course en vue de la première épreuve à Melbourne dimanche 25 mars. McLaren a passé de longs moments au box avec F. Alonso, mais a pu enregistré de nombreuses données grâce aux 140 tours de son coéquipier Belge.

 

Kimi Räikkönen a établi vendredi le meilleur temps de la dernière journée. Mais cette domination cache les performances de Mercedes qui n'a pas pu donné le meilleur d'elle-même. Lewis Hamilton s'est concentré sur des simulations de course alors que Valtteri Bottas a testé une nouvelle fois les pneus medium.

 

Du côté du fond de grille, le Monégasque Charles Leclerc a perdu 5 heures de roulages. Le champion F2, 9e meilleur pilote de la journée (sur 13), a percuté le mur pendant la matinée, endommageant l'aileron arrière de sa Sauber.

 

Le drapeau jaune est déployé vendredi suite à la sortie l'Alfa Romeo Sauber C37 de Charles Leclerc, qui a percuté le mur et endommagé son aileron arrière.  — Sutton Motorsport Images

 

Des Grand Prix européens à 15h10

 

Le groupe Liberty Media, propriétaire de la compétition, a annoncé en février de nouveaux horaires pour les 21 courses de la saison. Objectif: attirer encore plus de téléspectateurs. Les épreuves sont pour la plupart décalées d'1h10 par rapport à leur départ habituel. Le 25 mars, il faudra donc être devant son écran dès 7h10 pour le GP de Melbourne.

 

Vous pourrez retrouver les courses européennes à 15h10, exception faite du GP France qui aura lieu à 16h10 pour éviter le clash avec un match de la Coupe du Monde de football en Russie. Voici tous les horaires pour ne pas se perdre dans la programmation de ces dimanches sportifs (calendrier sur la page d'accueil).

 

 

F1 TV Pro pour suivre la saison sur Internet

 

Liberty Media a également dévoilé un nouveau service pour suivre la F1. Disponible dans plus de 60 pays, cette plateforme de streaming a conçu deux offres. F1 TV Access donnera accès à de nombreuses images d'archives et permettra de suivre la course en live timing.

 

Sur F1 TV Pro - une offre premium payante - les '' PC-spectateurs '' pourront visionner l'intégralité des courses, en basculant au choix entre les caméras de la piste et celles des pilotes. Essais libres, qualifications, mais aussi épreuves de F2, GP3 et Porsche Supercup seront disponibles en direct., ainsi que les contenus de la première offre. Le prix de l'abonnement en France n'a pas encore été dévoilé. Il faudra néanmoins débourser entre 6,50 et 10 euros par mois pour en bénéficier. Une application mobile et tablette devrait être conçu au cours de la saison.

 

Nom du pilote, nombre de tours, team radio, classement live et bouton pause: une nouvelle façon de suivre la Formule 1 avec l'offre F1 TV Pro. - FOM

 

Pour ceux qui resteront devant leur téléviseur, pas de panique. Canal + possède toujours les droits de retransmission, avec aux commentaires Julien Fébreau. TF1 s'est octroyé la diffusion de quatre courses, dont les épreuves monégasque et française. Marion Jollès-Grosjean devrait être aux commandes. Les fans vivant aux frontières francophones pourront zapper - s'ils les captent - sur les chaînes de la RTBF (Belgique) et de la RTS (Suisse). Côté radio, RMC suivra la F1 avec ses journalistes avec Jean-Luc Roy, Louis Amar ou encore Lucas Vinois.

 

Une autre possibilité, bien plus moderne, mais technique et informelle: tous-sports.tv. Sur ce site: de nombreux sports et chaînes disponibles pour avec le jour et l'heure. Vous pouvez trouver le lien pour Canal +, ou pourquoi pas les retransmissions étrangères. Mais soyez vigilants: des pubs intempestives peuvent gêner le flux de la course.

 

Rendez-vous le 25 mars dès 7h10 pour suivre le premier Grand Prix de Formule 1 en Australie, sur l'Albert Park de Melbourne. En attendant, regardez ci-dessous la nouvelle génération des Formule E, présentée au Salon de Genève. Elles pourraient inspirer, dans les années à venir les ingénieurs de F1.

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now