Monza - Les Mercedes sont là

08/09/2017

L'écurie allemande a dominé de bout en bout ce Grand Prix d'Italie. Lewis Hamilton y décroche une seconde victoire consécutive et devient le nouveau recordman de pole positions dans une carrière de Formule 1. Les Ferrari ont paru bien inexistantes sur leurs terres.

 

Pénalités et rookies

 

La pluie s'est invitée pour les qualifications du samedi. Mais peut après le début de la Q1, Romain Grosjean perd le contrôle de sa Haas dans la ligne droite sur cette chaussée humide, qui contraint les commissaires à suspendre la séance ... durant plus de 2 heures !

 

La séance a repris vers 16h45, les pilotes chaussant à la fois les pneus pluie et intermédiaires. A ce jeu, les Mercedes et les Red Bull ont été les plus fortes. Malheureusement pour les pilotes de l'écurie au taureau, ils écopent de places de pénalité pour des changements moteur. Max Verstappen et Daniel Ricciardo démarreront alors des 13 et 14e positions.

 

Cette valse des sanctions - dont les McLaren, Sergio Pérez, ou encore Jolyon Palmer ont fait les frais - ont permis à Lance Stroll et Esteban Ocon d'occuper des places d'honneur: 2e et 3e sur la grille de départ. Les Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel ne démarrent, elles, que du troisième rang.

 

Le bien malheureux Verstappen

 

Au départ, la Force India d'E. Ocon file et dépasse sans difficulté la Williams du Canadien L. Stroll. K. Räikkönen et Valtteri Bottas, qui démarrait 4e, se battent dans les premiers virages, à l'avantage du pilote Mercedes. Plus loin, M. Verstappen revient déjà, en 8e position entre Felipe Massa et Sergio Pérez, qui se sont touchés.

 

Pas de chance pour le Néerlandais à l'entame du 3e tour, qui fait aussi les frais de la conduite du Brésilien F. Massa. C'est tout simplement la crevaison pour la Red Bull, qui est contraint déjà de passer par les box. M. Verstappen se retrouve dernier de l'épreuve.

 

Tandis que K. Räikkönen laisse la priorité à son coéquipier dans la poursuite des leaders, J. Palmer attaque F. Alonso alors qu'il était loin. L'Anglais doit couper le virage et écope d'une pénalité quelques tours plus tard. Le pilote McLaren dira que le retrait de la Renault plus tard dans la course est du au karma de son adversaire ...

 

Les Flèchent fusent

 

Les arrêts au box commencent avec K. Räikkönen au tour 16. Les Mercedes tourneront plus longtemps en piste, ainsi que D. Ricciardo, qui effectuera seulement au 36e tour son unique passage au stand. L. Stroll y perd un peu de temps, ce qui l'éloigne un peu plus d'E. Ocon.

 

Le Finlandais de Ferrari voit dans ses rétroviseurs le retour de D. Ricciardo, alors qu'ils sont 4e et 5e. Quel dépassement incisif de l'Australien dans le premier virage du 41e tour, qui a laissé son adversaire sur place (VIDEO). 

 

En fin de course, les Mercedes font le job, leur poursuivant direct, S. Vettel, étant à plus de 30 secondes. Mauvaises nouvelles pour S. Vandoorne et F. Alonso qui sont contraints d'amener leurs monoplaces au garage - probablement pour éviter des pénalités en cas de modifications sur la voiture si elles terminaient ce Grand Prix.

 

Hamilton triomphant

 

Superbe week-end pour l'Anglais qui franchit la ligne devant V. Bottas et S. Vettel. Recordman de poles, leader du championnat, 2e victoire en 2 Grand Prix d'affilée: que demander de plus?

Alors qu'il fait des zigzags sur la piste, F. Massa remonte et tente de dépasser son coéquipier L. Stroll pour obtenir la 8e place: une seule tentative n'aura pas suffi pour le Brésilien.

 

D. Ricciardo, K. Räikkönen, E. Ocon et les 2 Williams complètent ce top 10, S. Pérez fermant la marche. Les positions aux classements pilotes et constructeurs n'évoluent pas vraiment durant cette deuxième partie de championnat. Nous verrons si c'est encore le cas à l'issue du Gand Prix de Singapour, dans deux semaines.

 

TOP: Daniel Ricciardo

FLOP: Nico Hülkenberg, qui égale le nombre de courses concourues sans podium inscrit, 128.

HISTOIRE: Le retour du Grand Prix de France approche ! Il se déroulera le 24 juin 2018. Les ventes seront ouvertes à la mi-novembre. Voilà la site officiel, avec un aperçu du tracé et d'autres informations importantes

 

 Crédit photo: motorsport.fr/Lat Images

 

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now