Silverstone - L'or pour Hamilton

17/07/2017

Il n'a pas été inquiété une seule fois durant ce Grand Prix. Lewis Hamilton remporte à domicile sa quatrième victoire de la saison. Valtteri Bottas confirme en seconde position, et offre une belle avance aux Mercedes en tête du championnat constructeurs. Ferrari a failli perdre gros dans les trois derniers tours.

 

Surprises en qualifications

 

Un week-end gris en Angleterre. Spectateurs et pilotes en ont l'habitude. Tous les pilotes chaussent les pneus intermédiaires, adaptés à une piste humide et une faible pluie. Daniel Ricciardo est le premiers surpris, non pas par ses gommes, mais par une panne. Il ne prendra pas part aux deux autres séances.

 

Fernando Alonso parvient lui, en Q1, par un choix et un passage in extremis avant le drapeau à damier, à établir un temps incroyable, surclassant les Mercedes. Il termine premier de cette séance. Au jeu des pénalités, il doit malheureusement partir du dernier rang. Son coéquipier Stoffel Vandoorne fait quant à lui l'exploit de démarrer dimanche de la huitième position.

 

V. Bottas, qui écopait de 5 places de pénalité pour un changement de boîte de vitesses, est contraint de prendre la 9e place, juste devant la Haas de Romain Grosjean. S'élanceront alors des premiers rangs Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen, S. Vettel et Max Verstappen. La Renault de Nico Hülkenberg les suit, ainsi que les Force India.

 

Daniil Kvyat ne se plaît pas dans sa Toro Rosso

 

Durant le tour de formation, panne hydraulique pour Jolyon Palmer. L'Anglais ne prend pas part à sa course et les pilotes effectuent un nouveau tour de chauffe. Les freins en feu de S. Vettel au départ le font batailler avec la Red Bull de M. Verstappen. L'Allemand a le dessus.

 

Les drapeaux jaunes sont finalement vite agités dans les secteurs 2 et 3: Daniil Kvyat - qui se plaint d'ailleurs d'être encore chez Toro Rosso depuis sont ''rétrogradage'' - revient large dans un virage et tamponne son coéquipier Carlos Sainz (VIDEO + highlights). Ce dernier est contraint d'abandonner, tandis que le Russe écopera d'un drive-through et finira la course bon dernier.

 

Après le restart au 4e tour, V. Bottas et Daniel Ricciardo entament leur remontée facile sur leurs concurrents. Au 16e passage, le Finlandais est déjà 6e, l'Australien 11e. Les passages au box se font entre les 18e et 28e tour. M. Verstappen perd du temps et S. Vettel en profite pour creuser l'écart en 3e position.

 

Tout roule jusqu'au dernier tour

 

S. Vandoorne, qui s'accrochait à sa huitième place, reste bloqué à la onzième position derrière la Williams de Felipe Massa qu'il ne parvient pas à rattraper. Les passes d'armes se font d'ailleurs moins nombreuses après la mi-course. F. Alonso, qui était un temps 13e, s'arrête en piste au tour 33: problème de puissance. Les McLaren ne marqueront aucun point aujourd'hui.

 

Les derniers tours du Grand Prix sont très agités. D'abord, R. Grosjean lutte (inutilement) avec la Sauber de M. Ericsson, les deux pilotes se tutoyant du pneu, heureusement sans dégât. Alors que la Mercedes de V. Bottas est occupée à aligner les meilleurs chronos afin de rattraper les Ferrari, celle de K. Räikkönen rencontre un problème au 49e des 51 tours. Le pneu avant-gauche part en lambeaux, il doit absolument repasser par les box. 

 

M. Verstappen passe également au box, se plaignant aussi de ses gommes. Dans l'avant-dernier tour, le virtuel second de l'épreuve, S. Vettel, craint la perte de sa gomme avant-droit comme K. Raïkkönen. Il doit faire un tour entier avec cette monoplace dégradée avant l'ultime réparation. Il limite la casse; il termine 7e de l'épreuve.

 

Mercedes en forme

 

Lewis Hamilton termine en 1H21 le Grand Prix d'Angleterre à Silverstone. Il égale l'Anglais Jim Clark en nombre d'épreuves remportées dans le pays. Grâce aux difficultés des Rouges, V. Bottas s'offre la deuxième marche du podium. Avec suffisamment d'avance lors de son dernier arrêt, K. Raïkkönen parvient à rallier l'arrivée en 3e position.

 

Derrière, M. Verstappen atteint la quatrième place, son meilleur résultat depuis le Grand Prix de Chine. D. Ricciardo le suit, ainsi que N. Hülkenberg qui a fait une course sans erreur. S. Vettel inscrit 6 points, juste devant les Force India qui n'ont pas brillé, et la Williams de F. Massa, 10e.

 

Au classement pilotes, L. Hamilton (177 pts) revient à un point de son rival de l'année S. Vettel (176 pts). V. Bottas n'est qu'à une trentaine d'unités du duo (154). Côté constructeurs, la large avance de Mercedes (330 pts) sur Ferrari (275) permet aux Flèches d'argent de se rassurer avant la trêve. Encore un Grand Prix, en Hongrie, dans deux semaines, pour s'accorder une pause, avant de terminer la tournée européenne de F1.

 

TOP: Nico Hülkenberg

FLOP: Daniil Kvyat

HISTOIRE: 40 ans de Renault et Williams en F1. Rétrospective pour l'une (VIDEO). Dernier tour du champion Damon Hill en 1996 au bord de sa Williams-Renault pour l'autre (VIDEO).

 

 

Crédits image: Motorsport.fr/Lat Images

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now