Autriche - Bottas loin de la triche

10/07/2017

Un temps menacé par une pénalité, Valtteri Bottas a totalement maîtrisé le Grand Prix autrichien à Spielberg. Arrivé deuxième à 6 dixièmes, Sebastian Vettel accroît son avance en tête du championnat du monde. Daniel Ricciardo établit lui un nouveau podium, le cinquième en 9 courses.

 

Une 2e pole pour V. Bottas

 

En raison d'un changement de boîte de vitesse, Lewis Hamilton sait déjà avant de prendre part à la Q1 qu'il sera pénalisé de 5 places sur la grille. Les Williams, elles, se loupent totalement et s'octroient les pauvres 17 et 18e places. Au contraire, réussite du côté de Haas qui arrive à placer le Français Romain Grosjean en sixième position.

 

Devant, V. Bottas établit la seconde pole de sa carrière, devant les Ferrari de S. Vettel et Kimi Räikkönen. Les Red Bull suivent. L. Hamilton démarre, lui, plus loin, en 8e position. A cause d'un changement moteur, la Sauber de Pascal Wehrlein prend la 20e place, un départ à effectuer depuis les stands.

 

Strike et cloques

 

'' What a start! '' comme disent les commentateurs anglais. V. Bottas a décollé de sa première place et ne fut quasiment jamais inquiété pendant la course (VIDEO, avec analyse de la chaîne Sky). Toutefois, S. Vettel a soupçonné un départ anticipé: les commissaires ont alors enquêté. C'est seulement quelques tours avant la mi-course qu'ils annonceront ne pas engager d'actions contre le Finlandais.

 

Revenons au départ. R. Grosjean a réussi à se hisser à la quatrième position, alors que celui qui le devançait, M. Verstappen, a presque caler sur la grille. Le malheureux a été percuté par la McLaren de Fernando Alonso, lui-même bousculé par la Toro Rosso de Daniil Kvyat qui a tout simplement bloqué les roues avant. Seule la Toro Rosso reste en piste, mais écope d'un drive through au tour 10.

 

Le temps sec sur le Red Bull Ring permet aux pilotes de chausser des pneus tendres. Cependant, ils s'abîment très rapidement, des cloques se formant à différents endroits de la gomme. K. Räikkönen, L. Hamilton ou encore M. Ericsson s'en sont plaint tout au long du Grand Prix. Cela n'a pourtant pas dérangé le poleman V. Bottas, qui filait vers son second succès.

 

Inquiétudes et réussites

 

La pluie pourrait-elle venir menacer les pilotes en fin de course? Ce ne fut pas le cas, mais cela aurait pu complètement inverser l'issue du Grand Prix. Alors que K. Magnussen butte sur Lance Stroll, et finit par abandonner au tour 29, son coéquipier performe juste derrière les leaders.

 

Les tours sont si rapides (autour de 1 minutes 08 secondes) qu'une bonne partie des pilotes se fait dépasser peu à peu par V. Bottas. Le seul pilote hors top team à ne pas l'avoir vu passer devant lui est R. Grosjean, 6e, qui s'offre la meilleure prestation de cette saison pour une Haas.

 

Stoffel Vandoorne écope d'un drive through pour ne pas avoir respecté de manière correcte les drapeaux bleus à l'approche de la Ferrari de K. Räikkönen. Le Belge termine cette course 12e, derrière la Renault de Jolyon Palmer. Les Williams ont été exceptionnelles, ayant bondi dans le 1er tour du fond de la grille au milieu du peloton. Felipe Massa inscrit deux points avec sa 9e place, L. Stroll 1 point. Les Force India terminent devant eux.

 

2 derniers tours tendus

 

La lutte finale concernait chacune des Mercedes. Alors que V. Bottas voyait fondre l'écart qu'il avait bâti entre lui et S. Vettel, L. Hamilton revenait au plus haut de sa forme sur la Red Bull de D. Ricciardo. Quelques tours supplémentaires auraient sûrement changé la donne. Ils sont finalement 6 pilotes à terminer dans le même tour dans l'ordre ci-dessus (Räikkönen 5e), après à peine 1h20 de course.

 

V. Bottas peut toujours croire au titre: encore une victoire et il pourra surclasser son coéquipier. S. Vettel conserve lui la tête du championnat du monde avec ses trois victoires et ses 171 points. Rendez-vous donc à SIlverstone dès dimanche prochain pour connaître la suite de cette saison à suspens.

 

TOP: Williams

FLOP: D. Kvyat

HISTOIRE: Deux crashs marquants dans des disciplines ''anti-chambre'' de la F1 sur ce circuit. En F3, en 2016 (VIDEO). En GP3, avec le Français Dorian Boccolacci, ce dimanche (VIDEO).

 

Crédits: motorsport.fr/Lat Images

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now