A Interlagos, Verstappen et la pluie les plus féroces

14/11/2016

Cet avant-denier Grand Prix de la saison au Brésil est, sans conteste, le Grand Prix que l'on retiendra de cette année. Plus de trois heures après l'heure de départ initiale, c'est Hamilton qui s'est imposé devant son coéquipier. Il se rapproche de lui au classement pilotes avant la dernière échéance d'Abou-Dabi. Retour, du mieux que l'on peut, sur une course aux péripéties nombreuses et étonnantes.

 

L'avant-course, entre enjeux et surprises

 

Tandis que dans les paddocks les annonces des écuries pour leur duo 2017 affluent, les qualifications donnent à voir. Hamilton et Rosberg restent devant dans cet ordre, et seront une nouvelle fois côte à côte chez Mercedes. Räikkönen et sa Ferrari se placent 3e devant Vettel, 5e. Les deux pilotes resteront aussi chez les Rouges. Entre eux, le Néerlandais Verstappen devance Ricciardo 6e, qui resteront eux aussi chez Red Bull. Les trois écuries de tête garderont donc les leaders au championnat.

 

Derrière, les places se libèrent. Grosjean, qui arrache une remarquable 7e position, n'aura plus comme coéquipier Gutiérrez, qui annonce d'autres projets d'avenir (chez Manor? retrait?). Hülkenberg et Pérez, 8e et 9e, ne feront plus ensemble les belles heures de Force India. Le premier est recruté par Renault, remplacé par le Français Esteban Ocon. Celui s'est par ailleurs qualifié 19e, mais a été pénalisé de trois places pour avoir gêné la Renault de J. Palmer pendant la séance. Enfin, nous ne connaissons pas l'avenir de K. Magnussen (Haas?). A noter que Button se retire pour laisser le Belge S. Vandoorne entamer une saison complète en F1 - lui qui a fait ses débuts à Bahreïn - et que Massa se retire après 14 années de bons et loyaux services. La place vacante sera occupée par le Canadien Lance Stroll, vainqueur du championnat de Formule 3 cette année.

 

Les 30 premières minutes de course

 

Il est 16h50 (13h50 heure française) lorsque la direction de course décide de décaler le départ de dix minutes. Pour cause: la pluie qui s'abat sur le circuit, et dont l'intensité tout au long de la course est interrogée. Lors du tour de mise en grilles, fait étonnant, R. Grosjean est sorti dans les derniers mètres et ne peut prendre le départ de la course. Gutiérrez doit donc assurer Haas de marquer des points, depuis sa 12e place.

 

Le départ est donné sous Safety car, histoire de sécuriser l'épreuve et de connaître les recoins de la piste plus ou moins dangereux. 7 tours se passent pendant que les techniciens raclent les stands, et la Safety car se retire enfin. Verstappen attaque de manière incisive dès le premier virage et devance Räikkönen. Un bon nombre de pilotes passent au stand pour chausser les pneus intermédiaires, pour remplacer les pneus ''full wet'' (forte pluie). Vettel fait une cabriole au même endroit que Grosjean une demi-heure avant. Il rentre au stand et se retrouve 19e. Pérez est lui aussi un funambule sur la piste. Ericsson tente de l'imiter mais perd le contrôle de sa Sauber et percute les rails (VIDEO). Des débris jonchent la piste, sa monoplace bloque l'entrée aux stands, et la course passe une seconde fois sous Safety car.

 

Le premier red flag

 

Les Red Bull sont entrées quasiment au même moment au stand, mais comment ont-elles fait? Alors que Verstappen semble être entré à temps, Ricciardo, alors qu'il était interdit d'emprunter la voie des box, a esquivé la monoplace endommagé et a quand même appliqué son arrêt. Il risque une pénalité que ses ingénieurs attendent, tout comme Massa qui aurait dépassé Gutiérrez avant le retrait de la première Safety car.

 

Le classement s'établit alors ainsi avant la reprise: Hamilton, Rosberg, Räikkönen, Verstappen, Hülkenberg, Pérez, Sainz, Nasr, Ricciardo, Ocon, Wehrlein. La course reprend au 20e tour, et Räikkönen condamne une bonne partie de la ligne droite: il perd le contrôle de son bolide à la ré-accélération, tape dans le mur, et traverse la ligne droite de droite à gauche (VIDEO). Hülkenberg et Ocon ont la chance de l'esquiver: ils ne voient rien avec cette pluie qui ne perd pas en intensité. Vettel réclame le drapeau rouge, qui est alors brandi, et la course est interrompue.

 

Les monoplaces s'alignent dans la voie des stands en attendant le restart. Räikkönen n'est pas blessé, sa voiture est dégagée par de gros engins sur la piste, et le public de Sao Paulo exulte: la course ne reprend pas pendant près d'une demi-heure. Les pénalités tombent pour Ricciardo et Massa, qui écopent de 5 secondes d'immobilisation aux stands pour leurs manoeuvres.

 

Quelques tours et le second red flag

 

La direction de course invite les pilotes à regagner leurs monoplaces pour un nouveau départ à 18h21, soit l'heure ou habituellement sont atteints les derniers tours de course. Nous sommes à cette heure au 21e sur les 71 à accomplir. Ils regagnent tous le circuit vallonné de 4,3 km, chaussant tous les pneus full wet, étudiant la piste pour évaluer sa praticabilité.

 

Hülkenberg passe au stand pour probablement changer ses pneus: il n'a trop rien à perdre dans ces conditions. La modeste Sauber de F. Nasr se retrouve en 5e position: l'opportunité est grande pour le pilote, qui ramènerait seul les premiers points cette année pour l'écurie. Un ralenti est pendant ce temps diffusé, où l'on voit un contact entre Kvyat et Palmer au moment du red flag: la Renault a dû abandonner. Et c'est finalement au bout de sept tours de reconnaissance, alors que certains des pilotes jugeaient la piste praticable, que les commissaires ont décidé d'interrompre une seconde fois la course.

 

Obrigado Massa !

 

Il est 19h02, soit deux après le départ, quand les pilotes reprennent la piste. On espère plus aucun sortie dans ce virage du 3e secteur: tous sont sortis à cet endroit. La course reprend donc et Verstappen éclate encore: il dépasse, toujours sour la pluie, Rosberg et gagne la seconde place. Ricciardo remonte également sur Sainz et prend la 5e position.

 

Le plus rapide en piste est Hamilton, en 1'25''06. Verstappen, qui tente d'accélérer la cadence, glisse et rattrape sa Red Bull. Rosberg tente de revenir à sa position initiale mais le Néerlandais conserve sa position. 45e tour et Vettel poursuit lui aussi sa remontée: il dépasse Nasr pour le gain de la 6e position. Et alors que Gutiérrez rencontre des problèmes avec sa monoplace, Massa perd le contrôle de sa Williams et percute lui aussi le rail. Pour son dernier Grand Prix à domicile, l'adieu est clairement émouvant pour les Brésiliens et pour Felipe, qui a pris part à plus de 240 Grands Prix et a décroché 11 victoires (VIDEO séquence à partir de la 5:45).

 

Verstappen, dieu de la pluie?

 

Restart au 56e tour alors que Verstappen rechausse des pneus pluie: les pneus intermédiaires ne sont définitivement pas adaptés à ces conditions de pilotage. Et c'est la folle remontée des Red Bull. Alors que Ricciardo était hors top 10, il parvient à reprendre les 4 points de la 8e position. Plus talentueux encore, Verstappen parvient à dépasser 7 pilotes en moins de dix tours: il est sur la troisième marche du podium: fantastique (à voir dans la dernière vidéo).Guttiérez a, lui, abandonné dans la dernière dizaine de tours.

 

Hamilton, Rosberg et Verstappen ont déjoué les éléments et sont parvenus au terme de ces 71 tours. Hamilton n'avait jamais gagné à Sao Paulo. Derrière, Pérez et Vettel se sont maintenus tant bien que mal. Toro Rosso marque 8 points grâce à la 6e place de Sainz. Hülkenberg apporte une rallonge de 6 points à Force India. Ricciardo est 8e, Nasr 9e et rapporte les 2 premiers points de la saison à Sauber. Alonso clôt le top 10. E. Ocon et sa Manor parviennent à terminer 12e.

 

Le titre de champion du monde n'est pas encore joué, et le suspens se prolonge de deux semaines jusqu'à Abou'Dabi. Qui sera le champion? L'Anglais et ses troits titres? L'Allemand et son père comme légende? Rendez-vous aux Emirats Arabes Unis le 27/11.

 

MOMENT FORT: C'était le Grand Prix de l'année !

TOP/FLOP: Verstappen et Nasr/Ferrari

HISTOIRE: Retour rapide sur la fantastique carrière de Felipe Massa (VIDEO)

 

 

Crédit photo: fr.motorsport.com

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now