F1 2016: tout savoir sur la 67e édition

16/01/2016

 

A deux mois du début de cette nouvelle saison, nous vous livrons les informations immanquables pour se préparer avant le premier Grand Prix.

 

 

Calendrier

 

Vous avez pu l'apercevoir sur le site - ou en avoir pris connaissance depuis septembre 2015 - les courses de la saison 2016, approuvées par le Conseil mondial de la FIA, connaissent quelques modifications notables par rapport à 2015.

 

Les pilotes démarreront, habituellement, à Melbourne le 20 mars pour le Grand Prix inaugural, puis à Bahreïn et en Chine, mais ne se rendront pas tout de suite en Malaisie. La manche à Sepang est déplacé en fin de championnat, en octobre, durant la tournée asiatique.

 

Le 01 mai, la Russie accueillera la 4e course de la saison, pour la 3e fois consécutive. Suivront les traditionnels GP d'Espagne, de Monaco, et du Canada.

 

Un nouveau GP fait son apparition dans le calendrier. Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan, avec un tout nouveau tracé, sera la place, en juin, du Grand Prix d'Europe, absent depuis 2012.

 

L'été sera aussi l'occasion du retour d'un pays organisateur. L'Allemagne, qui avait annulé le GP 2015, retrouvera les monoplaces à Hockenheim le 31 juillet.

 

Le Mexique, le Brésil, et enfin Abou Dabi fermeront la saison 2016, qui se terminera le 27 novembre, avec une 956e course dans l'histoire de la Formule 1.

 

Les deux séances d'essais privés avant saison se dérouleront en fin février et début mars à Barcelone.

 

Pilotes/Ecuries

 

Ceux qui prendront part à l'inédite saison comprenant 21 courses sont largement connus.

 

Cependant, nous retrouvons, par exemple, Esteban Gutiérrez, qui était chez Sauber en 2013 et 2014, dans la nouvelle écurie américaine Haas F1 Team. Le Mexicain était le troisième pilote de Ferrari en 2015. Il doit composer en 2016 avec R. Grosjean, qui a quitté Lotus.

 

Côté Lotus, racheté par Renault, il y a du grabuge. Maldonado et Jolyon Palmer, champion GP2 2014 et troisième pilote chez Lotus en 2015, pourraient être le duo de l'écurie française. Mais, depuis quelques jours, Kévin Magnussen, champion Formule 3.5 2013, pilote McLaren 2014 - saison durant laquelle il avait marqué le GP d'Australie en prenant la seconde place - pourrait prendre le baquet du Vénézuélien en 2016. En effet, faute d'argent, le Danois pourrait le remplacer, lui qui s'est esquissé en 2015 en tant que 3e pilote de McLaren.

 

L'écurie Manor n'a pas encore annoncé ses pilotes. Nous ne savons pas encore l'avenir de Roberto Mehri, Will Stevens, et Alexander Rossi.

 

Stoffel Vandoorne, Alfonso Celis Jr, Lance Stroll, Jean-Eric Vergne et Esteban Ocon sont les pilotes d'essais et de réserve respectivement de McLaren, Force India, Williams, Ferrari et Mercedes.

 

Pour le reste des écuries, c'est-à-dire Mercedes, Ferrari, Williams, Red Bull, Force India, Toro Rosso, Sauber, et McLaren, les duos ne changent pas (voir encart page d'accueil).

 

Nouveautés

 

Parmi les nouveautés techniques, Pirelli propose un nouveau composé de pneus: les ''ultrasoft'', encore plus tendres que les pneus ''super-tendres''. Les équipes peuvent fournir deux voitures avec une sélection différente, le choix doit être fait deux semaines avant chaque course. Enfin, les écuries voient le nombre de leurs jetons de développement de l'unité de puissance augmenter. Cela permettra à Honda et Renault d'améliorer leurs monoplaces en cours de saison.

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now