A Bakou, Rosberg devant jusqu'au bout

21/06/2016

Nico Rosberg n'a pas été inquiété une seule seconde ce week-end à l'occasion du Grand Prix d'Europe. La course se tenait pour la première fois à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan, sur un tracé urbain unique en son genre. Retour sur un dimanche de dépassements et de podium pour Force India.

 

Parlons avant de ce nouveau circuit: 6 kilomètres, 20 virages, dont 1 très serré, et 4 à la perpendiculaire, incorporant une très grande ligne droite de départ-arrivée. Réalisé par Hermann Tilke, architecte traditionnel des circuits de F1, le tracé longe la vieille ville de Bakou, ainsi que la Maison du gouvernement. 6 kilomètres de route sur laquelle Bottas aurait atteint 378 km/h en qualifications, d'après un outil de mesure chez Williams. Un record à vitesse grand V.

 

Samedi, la touchette d'Hamilton en Q3 laisse le champ libre à Rosberg qui décroche la pole. Son coéquipier se retrouve en 10e position. La monoplace indienne de Pérez décroche le deuxième temps mais est rétrogradée de 5 places pour un changement de boîte, tout comme Sainz. Ricciardo prend alors la seconde place, suivi par les Ferrari, Massa et Kvyat.

 

Dimanche, départ à 15:00, et déjà quelques touchettes au premier virage: Gutiérrez essaie de se frayer un chemin et tutoie Hülkenberg, Pérez prend deux places. Hamilton tente, lui, de dépasser mais se fait presque prendre par Alonso. Enfin Verstappen dépasse Bottas, mais le premier se refait passer au 3e tour par le Finlandais et Hamilton. Vettel rattrape Ricciardo, certains s'arrêtent, et le classement s'établit ainsi au 7e tour: Rosberg, Vettel, Raïkkönen, Pérez, Massa, Bottas, Hamilton, Grosjean, Hülkenberg.

 

Les Toro Rosso de Kvyat et Sainz abandonnent, l'une au 7e passage, l'autre au 33e tour. Pendant ce temps, Raïkkönen écope d'une pénalité de 5 secondes pour avoir mis les roues dans la voie des stands alors qu'il restait en piste. Nasr touche le mur, mais ce sans gravité, au 18e tour. La majeure partie des pilotes s'arrête avant la mi-course, créant des dépassements de toutes parts. La tête de course reste la même, avec Hamilton revenu 5e, suivi par Bottas, Hülkenberg, Ricciardo, Massa, et Verstappen.

 

Vers la fin de course, la Manor de Wehrlein abandonne sur problème de freins. Grosjean et Alonso bataille hors top 10: c'est la Haas qui remporte le duel, et quelques tours plus tard la McLaren renonce. Verstappen remonte dans les derniers tours et atteint la huitième place, en passant Massa et Hülkenberg. Pérez, qui revient sur Raïkkönen, s'offre le privilège de la dernière marche du podium en passant la Ferrari dans le dernier tour: super opération pour le Mexicain qui conforte sa place chez Force India.

 

Rosberg termine sa balade, devant Vettel, Pérez, Raïkkönen, Hamilton, Bottas, Ricciardo, Verstappen, Hülkenberg et Massa. Button finit à la porte des points en ayant démarré 19e.

2 semaines de pause pour les pilotes, et rendez-vous dans deux semaines pour le Grand Prix d'Autriche.

 

MOMENT FORT: le dépassement de Pérez sur Räikkönen (et encore ..) (VIDEO à partir de 1:25)

TOP/FLOP: Pérez/Toro Rosso

HISTOIRE: le GP d'Europe a eu lieu en Allemagne, en Espagne, ou encore en Grande-Bretagne. En 2007, au Nürburgring, la course est folle et reste dans les annales. Regardez ce résumé épique VIDEO

 

Credit photo: fr.motorsport.com

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now