GP des Etats-Unis, Hamilton sacré !

26/10/2015

Il a chaussé ses bottes, a fusillé ses adversaires, a dominé la saison. Hamilton décroche un 3e titre mondial à Austin en s'y imposant ce dimanche. Il s'inscrit sur la route des grands champions, égalant son idole, A. Senna.

 

La tempête tropicale survenue au Mexique ce week-end a contraint les pilotes à prendre part aux qualifications le dimanche après-midi. Ce fut de bonne augure pour N. Rosberg: les résultats de la Q2 ont servi de classement pour la course, et l'ont amenés à sa 3e pole position consécutive. Derrière, Hamilton et les Red Bull le rejoignent. Les Ferrari ont été rétrogradées de 10 places chacune à cause d'un changement moteur. C. Sainz, qui s'est une nouvelle fois crashé durant la séance, démarre de la dernière position.

 

Une piste humide, pas de pluie, et un premier virage déjà fatal à Rosberg. Il se fait tasser par Hamilton. Ils bataillent, et c'est finalement, maintenant habitué, Rosberg qui perd l'affront et retrouve la 5e position. Quelques drapeaux jaunes s'agitent car Bottas et Alonso sont rentrés en contact au même endroit. La Williams ne finira pas, et l'Espagnol terminera 11e, devant Rossi (Manor). Son coéquipier Stevens abandonne également prématurément.

 

Au tour 3, le classement s'établit ainsi: Hamilton, Kvyat, Ricciardo, Rosberg, suivi par les Force India, les Ferrari et les Toro Rosso. De nombreuses passes d'armes dans ce top 10, avant la mise en place de la virtual safety car (VSC) au tour 5 pour balayer les débris du premier virage. 

 

Fin de la VSC, et Rosberg remonte à la seconde position en prenant l'avantage sur les deux Red Bull. Les quatre premiers sont très proches, et le DRS activé leur permet de se rapprocher davantage. 

 

A l'arrière, Grosjean abandonne. Devant, Kvyat tente une attaque, mais se rate. Ricciardo en profite, et prend la seconde place, poursuivant direct d'Hamilton. Il parvient à le dépasser au tour 15, fait inédit durant cette saison, la Red Bull devant la Flèche d'Argent. Au tour suivant, c'est Rosberg qui prend la seconde place, Hamilton se retrouvant 3e, devant Ricciardo (oui, de nombreux dépassements rythment cette course folle). Les Ferrari sont également en lutte avec l'agressif Verstappen, en bataille pour la 6e place.

 

Les pilotes sont appelés au stand, mais Räikkonen rencontre sur sa route les graviers et le mur. Il parvient à repartir, mais perd beaucoup. Massa renonce, Räikkönen finalement, puis Ericsson en piste, ce qui entraîne le déploiement de la voiture de sécurité. Nouveau point sur le classement: Hamilton, qui ne s'est pas arrêté, devant Rosberg, les Red Bull, Vettel, Verstappen, les Force India, Button, et Sainz.

 

La meute de 14 monoplaces repart au 33e tour, Vettel prend la 4e place. Il lutte ensuite avec Ricciardo, et prend la 3e. Verstappen fait de même, les Red Bull perdent en puissance. Hülkenberg tente une attaque sur Ricciardo, vouée à l'échec. L'Allemand abandonne et la VSC est une nouvelle fois déclenchée. C'est le 7e abandon. Au même moment, Sainz est pénalisé de 5 secondes pour ne pas avoir respecté les limitations de vitesse dans les stands.

 

A l'approche des 20 derniers tours, Rosberg est 4e après son arrêt, Pérez et les étonnants Alonso et Sainz luttent pour la 6e position. Button se retrouve même propulsé à la 5e position pendant un court moment. Tandis que Rosberg entame sa remontée, Kvyat rallonge la liste des abandons avec une roue passée sur un élément glissant qui l'entraîne dans le mur. La safety car est rappelée. Hamilton et Vettel foncent alors au stand, ce qui rassure Rosberg qui retrouve la première position.

 

Mais ce qui coûte au fils du champion du monde Keke Rosberg, c'est une simple erreur de pilotage, une boucle après cet énième restart. Hamilton fonce dans la brèche et file vers son sacre. C'est terminé pour Rosberg.

 

Le Grand Prix se termine avec quelques luttes derrière, les pilotes ralliant l'arrivée n'étant plus que 12. Le classement final est celui-ci: Hamilton, Rosberg, Vettel, Verstappen, Pérez, Button, Sainz, Maldonado, Nasr et Ricciardo.

 

Hamilton est détendu. Il reste à Rosberg et Vettel la lutte pour la seconde place au championnat. 3 courses encore et nous en connaîtrons l'issue. Rendez-vous dès la semaine prochaine au Mexique, course à 20:00.

 

PODIUM: Hamilton - Rosberg - Vettel

 

CLASSEMENT PILOTES: Hamilton 327 - Vettel 251 - Rosberg 247 - Räikkönen 123

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS: Mercedes 574 - Ferrari 374 - Williams 220 - Red Bull 150

 

MON MOMENT: l'erreur de Rosberg

MES TOPS: Hamilton - Toro Rosso - Button

MES FLOPS: Rosberg - Williams

 Crédits photo fr.motorsport.com

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now