La F1 en deuil

18/07/2015

Le pilote Jules Bianchi est décédé ce 17 juillet 2015 au CHU de Nice. Le jeune Français, qui allait avoir 26 ans en août, est parti après son coma, qui durait depuis octobre 2014, après son accident au GP du Japon à Suzuka.

 

Sa monoplace Marussia était rentrée en collision avec la grue qui dégageait la monoplace sortie de piste d'Adrian Sutil, pilote chez Sauber, alors même que la voiture de sécurité n'était pas mise en place, et que les conditions de course empêchaient aux pilotes d'avoir une visibilité correcte du tracé. Il a fallu cet accident, et un drapeau rouge pour que les commissaires se rendent compte du réel danger que présentaient la forte pluie, et la présence de cette grue en bord de piste.

 

Le Niçois avait débuté dans les championnats de France et d'Europe de Formule Renault en 2007, saison durant laquelle il triompha d'une première position au classement général du championnat de France.

En 2008, il avait rejoint la discipline de Formule 3 Euro Series, aux côtés notamment de Nico Hülkenberg dans l'écurie ART Grand Prix. C'est en Belgique qu'il a remporté son premier succès au circuit de Zolder.

En 2009, il est devenu champion de Formule 3 avant même la fin de la saison.

Il termine troisième en 2010, puis en 2011, dans la championnat de GP2 Series. Il devient la même année pilote d'essai chez Ferrari, après le licenciement de Luca Badoer.

Il est, avant de rejoindre la F1 en 2012 en tant que troisième pilote chez Force India, vice-champion de la Formula Renault 3.5 Series.

 

Sa première saison en F1, en 2013, chez Marussia F1 Team est une saison-test pour le débutant, qui finit dix-neuvième du championnat, avec pour meilleur résultat une treizième position.

 

Sa deuxième saison en F1, en 2014, se finit dramatiquement au virage 7, la courbe ''Dunlop'', du circuit de Suzuka, le 05 octobre 2014.

Jules était parvenu à inscrire deux points lors de la course, peut-être, la plus prestigieuse de la discipline pour lui: le GP de Monaco en mai 2014, où il a terminé 9e et empoché deux points. Cela reste le meilleur résultat de l'écurie Marussia, rebaptisée Manor Marussia, à ce jour.

 

Un jeune talent parti trop tôt. Grandes pensées à sa famille et ses amis.

 

Crédits photos: Marussia Team

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now