GP d'Autriche

22/06/2015

C'est une 3e victoire qui récompense N. Rosberg cette saison alors même que la mi-saison approche. Il est à dix unités de son coéquipier L. Hamilton.

La pole acquise par l'Anglais samedi ne lui a pas permis de briller puisque, dès le premier virage, N. Rosberg s'envolait de la seconde position pour lui voler. Derrière, accrochage entre deux vétérans: Alonso et sa McLaren au-dessus, Räikkönen et sa Ferrari en-dessous (lien). C'est un double abandon, laissant l'Espagnol sur une série noire marquant sa pire saison en F1 depuis ses débuts en 2001 chez Minardi. Au second tour, W. Stevens abandonne également.

17 voitures en course et celle-ci reprend au 7e des 71 tours. Elle est finie un tour plus tard pour un autre des vétérans: J. Button.

M. Ericsson est pénalisé au 11e tour après un départ anticipé, Grosjean sort large au 12e, et Bottas reprend la 6e place de Verstappen au 15e tour.

S. Pérez livre une défense solide face au Français R. Grosjean en usant d'une trajectoire extérieure intelligente dans le virage Remus pendant plusieurs boucles. Au même moment, la monoplace d'Ericsson est victime d'un bug: elle s'éteint, donc drapeau jaune, puis elle se rallume, donc drapeau vert, mais il repart 16e et dernier, derrière la Manor de R. Mehri.

N. Hülkenberg, dernier gagnant des 24 Heures du Mans, se défend de la même manière que son coéquipier face à Bottas.

A l'approche de la mi-course, plusieurs événements surviennent : Sainz rallonge son arrêt, est pénalisé pour vitesse excessive dans les stands, et abandonne finalement au 37e tour ; Hülkenberg parvient à faire l'undercut face à Bottas ; Kvyat se fait dépasser par Verstappen pour le gain de la 10e place au 29e tour, sachant que le Russe pilote une monoplace un peu endommagée après des contacts durant le premier tour ; Rosberg bloque les roues fortement avant d'entrer dans les stands, Hamilton n'en profitant pas au 35e tour pour reprendre la tête de la course ; Grosjean abandonne au 37e tour sur problème de boîte de vitesse.

Enfin, et après ces quelques folies, Vettel perd énormément de temps au stand, Massa en profitant pour prendre la 3e place, et empocher son premier podium de la saison par la même occasion, alors que Vettel n'a cessé de se rapprocher dans les derniers instants de la course.

Hamilton écope d'une pénalité de 5 secondes, sans incidence, après avoir coupé la ligne blanche de sortie de la voie des stands.

Sur le Red Bull Ring, le représentant Australien de l'écurie du même nom D. Ricciardo brille par une remontée de la 18e à la 10e position, alors qu'il avait dû lui aussi appliquer une pénalité.

En fin de course, Maldonado a dû rattraper à deux reprises sa monoplace, évitant une "pastorette" (nom donné à ses erreurs en course), la dernière d'entre elles face à une défense aux limites de la part du jeune Verstappen (lien). Le Vénézuélien marque des points, tout comme les Force India 6e et 9e, et le Néerlandais 8e.

Pour conforter son avance, Hamilton se doit de remporter le prochain Grand Prix, sur ses terres, à Silverstone.

 

PODIUM: Rosberg - Hamilton - Massa

 

CLASSEMENT PILOTES: Hamilton 169 - Rosberg 159 - Vettel 120 - Räikkönen 72

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS: Mercedes 318 - Ferrari 192 - Williams 129 - Red Bull 55

 

A RETENIR: 3e victoire de Rosberg - Crash Alonso-Räikkönen - 6 abandons - Batailles de fin de course - Maldonado acrobate

 

MES TOPS: Massa, Maldonado, Force India

MES FLOPS: McLaren, Sauber, Grosjean

 

Crédits photos fr.motorsport.com

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now