GP du Canada

07/06/2015

Ce ne fut qu'une formalité pour L. Hamilton que de remporter sa 4e victoire de la saison sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal.

Les qualifications de samedi ont offert une grille étonnante: les Lotus se positionnent 5e et 6e, Massa 15e, Vettel 18e à cause d'une pénalité.

Le départ fut bon pour tous les pilotes, N. Hülkenberg prenant la 6e place de Maldonado dès les premiers virages. Vettel commenca aussitôt sa remontée et décida d'un arrêt anticipé dès le 7e tour, alors qu'il était déjà 14e.

Au 9e tour, Massa et Ericsson se touchèrent légèrement dans la bataille pour la 11e position, que le Brésilien remporta.

En tête de la course, tout était plutôt calme, les dépassements s'effectuant entre le 9e et le 15e, avec de petites fautes de conduite de Vettel, sans gravité, qui parvint à passer F. Alonso au tiers de l'épreuve. L'Allemand poursuivit sa folle remontée en doublant les deux Toro Rosso après la McLaren de l'Espagnol.

Ce dernier décida à la mi-course de ne pas appliquer la consigne de son ingé-piste qui prône l'économie de sa monoplace, le champion du monde 2005-2006 préférant adopter son traditionnel comportement agressif avec sa McLaren, bien loin, elle, d'être compétitive et agressive malheureusement. Celle-ci abandonnera au 46e passage, suivi par celle de J. Button au 58e tour: les vétérans ne sont pas gâtés.

K. Raïkkönen commit une légère erreur comme l'année dernière au virage de l'Epingle au 27e tour: il repart mais perd du temps sur les leaders.

Au 32e tour, Massa est 5e, Grosjean 6e, Vettel 7e, Hülkenberg dans les points: mi-course exemplaire pour ces pilotes.

Mais les événements se précipitèrent dans la deuxième moitié de l'épreuve.

Vettel et Hülkenberg se touchèrent au 43e tour: aucune pénalité, Hülkenberg placera sa monoplace à la 8e position, mais pouvait faire mieux. Vettel finira 5e, étant parti de la 18e place.

R. Grosjean et le pilote Manor W. Stevens entrèrent en contact un peu plus violemment avant l'entrée des stands au 50e tour: Grosjean a crevé et finira seulement 10e. Son coéquipier Maldonado rallia l'arrivée pour la 1e fois de la saison dans les points à la 7e place. Les derniers dépassements permirent à Massa de terminer 6e.

Le vainqueur du GP du Canada 2014 D. Ricciardo ne fut que 13e, Kvyat assurant 2 points pour l'écurie Red Bull.

V. Bottas offrit le premier podium de l'année à Williams avec sa 3e place.

Mehri fut le dernier à abandonner au 61e tour: on voit mal comment l'écurie pourrait marquer un point.

Hamilton fit honneur à son numéro de pilote: le 44 empoche sa 44e victoire. Il continue à devancer Rosberg au championnat, Mercedes peut très vite s'assurer le titre constructeur, qui sera lui aussi une formalité cette saison.

 

PODIUM: Hamilton - Rosberg - Bottas

 

CLASSEMENT PILOTES: Hamilton 151 - Rosberg 134 - Vettel 108 - Raïkkönen 72

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS: Mercedes 285 - Ferrari 180 - Williams 104 - Red Bull 54

 

A RETENIR: 4e victoire d'Hamilton - Maldonado dans les points - Touchettes - Dépassements

 

MES TOPS: Maldonado - Hülkenberg - Bottas

MES FLOPS: McLaren - Grosjean - Sauber

Crédits photos fr.motorsport.com

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now