GP de Bahreïn

21/04/2015

Le trouble-fête n'aura pas été celui que l'on attendait: Räikkönen, finissant second, a livré une de ses plus belles courses depuis un moment déjà. Le duel a été celui de Mercedes/Ferrari, mais aussi de Ferrari/Williams, avec un Bottas indétronable de la 4e position.

Avant le départ, J. Button est victime une nouvelle fois de problèmes techniques et ne court pas sur le circuit de Sakhir. Massa, lui, démarre des stands. C. Sainz écope d'une pénalité, ainsi que Maldonado.

Ce fut un bon départ du champion du monde 2007, mais un mauvais du Vénézuélien qui est parti au large à deux reprises.

Les monoplaces ont fait leurs étincelles dans le virage Michael Schumacher, et au 4e tour, Rosberg a repris sa place devant Räikkönen à cet endroit-même. Hamilton, lui, n'a jamais été inquiet, à part près de l'arrivée pour ses freins.

F. Alonso, qui a subi de multiples dépassements tout au long de l'épreuve, est parvenu à hisser la McLaren Honda au 11e rang, lui qui fut fier d'atteindre la Q2 samedi.

Grosjean, qui au 14e tour à livrer bataille avec Hülkenberg, a fini 7e, ce qui est un bon résultat pour le Français, contrairement à Maldonado qui a frôlé l'abandon lors de son arrêt à la 42e boucle.

Rosberg a, à plusieurs reprises, dépasser Vettel au jeu des arrêts, mais les trois erreurs du pilote Ferrari lui ont coûté plus que ça: il atteint seulement la 5e place sans avoir eu la possibilité de dépasser Bottas.

L'autre pilote Williams, Massa, était parvenu à refaire son retard durant la course, mais a dû lutter contre les Sauber. Finalement, le Brésilien marque un seul point, tandis qu'Ericsson et Nasr n'ont pas brillé par leurs arrêts compliqués au stand, et finissent hors des points.

Les Force India, qui ont livré une course assez calme, marquent quelques points avec le brio de S. Pérez, finissant tout de même à un tour des leaders, ayant démarré de la 6e ligne.

C. Sainz et M. Verstappen ont été les seuls à abandonner durant la course, dans la même dizaine de tours, après une course vraiment loin d'être simple pour les deux rookies.

Les Manor finissent au fond du classement, et l'on voit vraiment mal comment Mehri et Stevens peuvent faire mieux.

La fin du Grand Prix fut marquée par Räikkönen qui a tout simplement fondu sur Rosberg, et l'a dépassé à l'avant-dernier tour, l'Allemand rencontrant des difficultés avec ses freins au plus mauvais moment. Ricciardo a explosé à l'arrivée son moteur, au moment même ou le feu d'artifice à Manama célébrait la troisième victoire du champion du monde en titre.

 

PODIUM: Hamilton - Räikkönen - Rosberg

 

CLASSEMENT PILOTES: Hamilton 93 - Rosberg 66 - Vettel 65 - Räikkönen 42

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS: Mercedes 159 - Ferrari 107 - Williams 61 - Red Bull 23

 

A RETENIR: 3e victoire d'Hamilton - Peu d'abandons - Beaux dépassements - Räikkönen 2e - Grosjean 7e - Alonso 11e

 

MES TOPS: Räikkönen - Pérez - Bottas

MES FLOPS: Toro Rosso - Vettel - Sauber

Crédits photos fr.motorsport.com

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now