GP inaugural de Melbourne

27/03/2015

Le Grand Prix inaugural de la saison 2015 a, à la fois, suivi un schéma déjà connu en 2014, et tenu son lot d'événements.

Rien qu'avant le départ, V. Bottas (Williams), blessé au dos, K. Magnussen (McLarenHonda) dont la monoplace fumait durant son tour d'installation, et D. Kvyat qui fait les frais, probablement, d'une boîte de vitesses défectueuse, sont contraints à ne pas concourir cette première épreuve.

Après le départ, L. Hamilton, N. Rosberg et F. Massa conservent les trois premières positions. Derrière, le clan Lotus peste entre le tête-à-queue qui contraint à l'abandon P. Maldonado à la fin du tour, et le retour au paddock de R. Grosjean sur problème moteur. Dommage pour ceux qui étaient aux 9e et 10e rang sur la grille de départ. La course s'agite donc dès le premier tour avec l'intervention de la Safety car. Ils ne sont alors plus que treize à rouler quand le duel Button-Pérez a bien failli faire perdre d'autres concurrents. Pas de Safety car sur leur léger accrochage, causé par un Pérez toujours aussi agressif.

M. Verstappen, puis K. Räikkönen ont abandonné après leur arrêt au stand, l'un à cause de son moteur, l'autre à cause d'une roue-arrière gauche mal serrée. Ce fut les seuls incidents à déplorer durant le GP.

S. Vettel commence bien sa saison chez Ferrari avec le gain d'une troisième place: l'écurie va lutter, comme on peut le penser, contre les Williams, la suite d'un combat débuté en 2014. De plus, les Mercedes sont devant, avec un Hamilton premier et un Rosberg second. Ce dernier n'a fait qu'un seul tour en tête, lors de l'unique arrêt au stand de son coéquipier et adversaire. Massa, 4e, a été victime de la mauvaise stratégie de son équipe, mais s'accroche tout de même à une honorable position. Les bonnes affaires sont aussi derrière, avec les 14 points de Sauber, qui est alors 3e au classement constructeur, avec la belle prestation de F. Nasr, 5e, et M. Ericsson 8e. C. Sainz (Toro Rosso) parvient à hisser la seule monoplace de l'équipe à la 9e position. N. Hülkenberg, qui a fait un GP sans embûche, profitant des abandons, parvient à se classer 7e, alors qu'il s'était qualifié avec le 14e chrono. S. Pérez ferme la marche en 10e position. Button, qui a finalement réussi à rallier l'arrivée, est à la porte des points à la 11e place. La seule monoplace de Red Bull, pilotée par D. Ricciardo pour la seconde année, fait une mauvaise prestation avec 8 points inscrits seulement, la course finie à un tour des leaders.

 

PODIUM: Hamilton - Rosberg - Vettel

 

CLASSEMENT PILOTES: Hamilton 25 - Rosberg 18 - Vettel 15 - Massa 12

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS: Mercedes 43 - Ferrari 15 - Sauber 14 - Williams 12

 

A RETENIR: 1 Safety Car - Abandons avant course - Abandons pendant course - Podium "classique" - Alonso grand absent - 1ère victoire d'Hamilton - Manor/Marussia absente - A. Schwarzenegger

 

MES TOPS: S. Vettel, F. Nasr, N. Hülkenberg

MES FLOPS: Lotus, Räikkönen

Crédits photos fr.motorsport.com

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now